BEPC/2022 : le ministère annonce l’arrestation du cerveau présumé des fraudes à Dubréka

Le cerveau du réseau de traitement des sujets sur WhatsApp aux alentours des centres d’examen de Dubréka arrêté par la police. Kaman Camara, c’est son nom, est le Directeur des études du Groupe scolaire Famak de Dubréka et dispense des cours de maths, physique, chimie au groupe scolaire Hadja Haby Diakité.

Il est bien le cerveau du réseau WhatsApp installé aux alentours des centres d’examen de Dubréka.

La stratégie de son réseau est de retirer 300 à 400 000 GNF des mains des élèves candidats, qu’ils intègrent dans le groupe et leur faire parvenir les traités des différents sujets via le téléphone.

En cas d’échec de cette première méthode, ils optent pour la corruption des surveillants et délégués des centres.

Ce chef d’orchestre a été interpellé ce mardi par les services de sécurité de la préfecture, grâce aux informations reçues par les hommes en tenue. Selon ces informations, Kaman serait bien le cerveau de la fraude organisée à travers les groupes WhatsApp à Dubréka.  Des enquêtes réalisées ont ainsi menées la police à l’accusé et sans ambages, les faits ont été avérés.

Kaman Camara est arrêté et sera déféré demain mercredi devant les juridictions compétentes.

Le MEPU-A et ses appuis, plus que jamais déterminés comptent traquer tous ces groupuscules nuisibles au bon déroulement des examens en Guinée.

Service de communication du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation (MEPU-A)

156

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!