CEE/2022 : situation du déroulement de la 1ère journée du Certificat d’études élémentaires  

Placé sous le signe du principe « Zéro fuite, c’est possible », l’examen de fin d’études élémentaires a démarré ce lundi, 06 juin 2022, dans de bonnes conditions, dans tous les centres et sur toute l’étendue du territoire national.

Suivant le protocole défini dans le cadre du suivi de la gestion des examens nationaux et en son volet communication, nous avons l’honneur de vous rendre compte du déroulement de la première journée de l’Examen de fin d’Etudes Elémentaires CEE session 2022.

 L’objectif est de renforcer la dynamique de transparence et de moralisation des examens nationaux aussi de contrôler la mise en œuvre du dispositif de crédibilisation et de moralisation de l’examen et d’appuyer les structures déconcentrées dans le fonctionnement du dispositif organisationnel.

DEROULEMENT DE L’EXAMEN DE FIN D’ETUDES ELEMENTAIRES, SESSION 2022 :

Les Centres d’examens :

Des ratios :

Candidats par salle ; surveillants par salle ; tables-bancs par salle ont été observés dans l’ensemble des centres d’examen.

De la sécurisation des centres, il a été constaté le respect de la mixité du cordon sécuritaire (police et gendarmerie). Aucun envahissement n’a été observé.

De la santé :

Les agents de santé ont accompli leur mission sans difficultés. Les centres disposaient de médicaments essentiels. Les dispositifs d’hygiène et de sécurité sont respectés par l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion de cet examen, selon les informations remontées au service de Communication et Relations publiques par les responsables des structures déconcentrées.

Les Surveillants :

Les surveillants désignés par notes de service se sont tous engagés sur fiche individuelle et ont respecté les règlements de la gestion des examens 2022 pour cette journée :

Le port du badge, le respect des horaires, la participation à la montée des couleurs, le respect des heures de ramassage des copies ; ont été observés à 100 % dans les huit (08) régions du pays ;

Le système de rotation a été observé (les responsables des centres d’examen ont permuté les surveillants après la première épreuve).

Dans l’ensemble les enseignants choisis ont respecté les règles édictées à quelques exceptions signalées au niveau de la région de Faranah précisément à la Direction Préfectorale de l’Education(DPE) de KISSIDOUGOU, au centre *Kondiadou*, où le surveillant Mr Tamba victor MILLIMONO, Matricule : 272791 E, instituteur en service à l’école primaire de Tongui a été surpris en flagrant délit dans la salle N°4, entrain de traiter l’épreuve de rédaction pour les candidats.

Il a aussitôt été éliminé et remplacé. Il est exclu de la gestion des examens en Guinée durant des deux prochaines années et sera traduit devant le conseil de discipline.

Dans la commune urbaine de Labé, précisément au centre « École primaire *BOWOLOKO »*, la nommée Aïssatou Lamarana DIALLO élève au centre de soins de santé communautaire de Labé a été identifiée et renvoyée par le superviseur de l’IRE pour tentative de substitution.

Le chargé des examens de la DPE de Labé, accusé de complicité dans cette situation a été suspendu de sa fonction par l’Inspecteur Régional de l’Education de Labé.

Les Candidats :

Dans l’ensemble, les 265.569 candidats dont 120.195 filles ont respecté les règles de conduite édictées. Cet état de fait est sans doute, le résultat de la campagne de sensibilisation menée autour des points tels que : Le port de l’uniforme scolaire règlementaire et la conformité des attitudes au code de conduite des candidats.

Les Epreuves :

Les épreuves proposées pour cette première journée de l’examen sont conformes aux programmes d’enseignement et leur conception à la portée des candidats.

 Conakry le 06 juin 2022.

SERVICE DE COMMUNICATION ET RELATIONS PUBLIQUES DU MEPU-A

269

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!