Procès du 13-Novembre en France : «je n’ai tué personne et je n’ai blessé personne », affirme Salah Abdeslam

« Je n’ai tué personne et je n’ai blessé personne », a affirmé mercredi Salah Abdeslam, principal accusé du procès des attentats du 13-Novembre, au début de son premier interrogatoire sur le fond du dossier, cinq mois après l’ouverture de l’audience.

« Depuis le début de cette affaire, on n’a cessé de me calomnier », a ajouté le seul membre encore en vie des commandos qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015, lors d’une déclaration spontanée devant la cour d’assises spéciale de Paris.

Avec RFI

381

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!