Hausse du prix du pain : ce qu’en disent certains citoyens de Conakry

Dans un communiqué rendu public dans la soirée du vendredi, le ministère du Commerce, de l’industrie et des petites et moyennes entreprises, a annoncé l’augmentation de 17% sur le prix du pain sur l’ensemble du territoire national. Selon ledit communiqué, cette hausse est due à la flambée des cours du blé à l’international. Au sein de l’opinion, les avis divergent sur cette augmentation.

Sur cette augmentation du prix du pain, quelques citoyens rencontrés à travers Conakry ce samedi 4 décembre 2021 expriment un sentiment de désolation. Selon eux, le gouvernement devrait faire un effort pour maintenir le prix d’antan.

Alya Sylla : « Moi, j’accuse le gouvernement guinéen qui n’a fait aucun effort pour nous éviter cette hausse. Cela nous plonge encore dans les souvenirs de l’ancien gouvernement, où les autorités gouvernaient selon leur humeur. Il faut qu’on se débarrasse des anciennes pratiques pour espérer développer ce pays qui va toujours mal. Les populations souffrent le martyr et on vient encore enfoncer le clou, ce n’est pas normal ça. On ne peut pas se réveiller un beau matin pour dire voilà il faut revoir le prix à la hausse, ce n’est pas comme ça les choses doivent se passer… »

Ousmane Kanté : « Les seuls responsables de cette situation sont les commerçants. Ils refusent d’accompagner les nouvelles autorités. Si nous assistons à cette hausse, c’est parce qu’ils ont augmenté le prix de la farine et face à cela, les boulangers sont obligés d’augmenter le prix de la baguette. Il faut donc que le CNRD se bouge pour trouver une solution face à cette situation agaçante… »

Mohamed Barry : « Les gens ne comprennent juste pas cette augmentation, parce que les commerçants n’y sont pour rien. Quand le prix du blé augmente sur le marché international, les commerçants sont obligés de faire pareil. Moi tout ce que je vais demander au gouvernement, c’est de respecter le contenu de ce communiqué. Il faut suivre le cours des choses, c’est-à-dire quand le prix baisse à l’International, qu’on pense à baisser chez nous aussi », a-t-il plaidé.

Bah Mohamed

243

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!