« Si cette corruption généralisée n’est pas combattue, il faut oublier tout décollage »

Le président du PADES, Dr Ousmane Kaba, invite le CNRD à lutter vigoureusement contre la corruption pour permettre à la Guinée de se sentir mieux. A défaut, il n’y aura jamais de décollage économique.

Il l’a dit dans la matinée ce mercredi 24 novembre 2021 dans l’émission Mirador de la radio FIM FM Guinée :

« Il y a la mauvaise gouvernance et dans ce créneau de mauvaise gouvernance, la corruption explique le grand retard de ce pays pendant les dernières années. Alors pourquoi il faut faire les audits ? C’est pour mettre fin à l’impunité financière tout comme on doit mettre fin à l’impunité dans tous les domaines. Parce que si on ne le fait pas, la Guinée n’a absolument aucune chance. Les gens croient que c’est une option ; ce n’est pas une option, c’est une obligation.

Rappelez-vous il y a dix (10) ans lorsque nous avons dirigé le comité d’audit à l’époque du président Dadis, j’avais prévenu que si on ne prend pas de sanctions contre les délinquants financiers, la corruption que l’on a eue sous la 2ème république va être multipliée par dix (10) sous la 3ème, c’est exactement ce qui est arrivé. Les dix (10) années du Pr Alpha Condé, la corruption a atteint une échelle jamais égalée, c’est dix (10) fois la corruption sous Lansana Conté.

Aujourd’hui encore si cette corruption généralisée n’est pas combattue, il faut oublier tout décollage économique de la Guinée les années à venir, ce n’est pas possible. Pourquoi ce n’est pas possible ? Parce que les flux financiers qui doivent permettre le financement des investissements publics ne viennent plus dans les caisses de l’État…

On n’audite jamais une personne en réalité, on audite les flux financiers qui peuvent aboutir à une personne donnée. Nous avons trois (3) axes. Premièrement, l’argent public qui devait rentrer dans les caisses de l’État et qui n’est pas rentré. Ça renvoie aux problèmes des taxes et mines ou tout ce que la Guinée devait avoir et qu’elle ne l’a pas. Deuxièmement, c’est l’argent qui est mal dépensé, c’est-à-dire vous avez sorti beaucoup d’argent pour faire des écoles, il n’y a pas eu d’écoles…Ça c’est la chaîne des dépenses qu’on cherche. Troisièmement, c’est l’argent qu’on prend pour donner à des entités publiques et qui est dilapidé… »

Alpha Ben Alimou

161

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!