Conakry : après les hommages, M’Mah Sylla repose désormais au cimetière d’ENTAG

C’est tard dans nuit d’hier mardi que la dépouille mortelle de la jeune femme, M’Mah Sylla, est arrivée à l’aéroport de Conakry (Gbessia) en provenance de la Tunisie. Décédée le week-end dernier, la défunte a eu droit à un symposium ce mercredi à l’hôpital de l’amitié Sino-guinéenne de Kipé, dans la commune de Ratoma. Pendant cette cérémonie funèbre, ses parents et proches lui ont rendu un dernier hommage, avant de demander à ce que ses bourreaux soient sanctionnés conformément à la loi.

C’est à travers un symposium géant que les amis et proches de M’Mah Sylla lui ont rendu un vibrant hommage. La défunte a succombé à sa 7ème opération après avoir été plusieurs fois violée. Désemparée, sa famille reste encore plongée dans une douleur atroce.

« M’Mah Sylla avait choisi de rester parmi nous, auprès des siens qu’elle aimait tant. Elle a réussi à nourrir des relations amicales fraternelles, malheureusement au-delà de tous les efforts, nous ne pouvions pas la garder parmi nous comme nous aurions voulu. Son décès est une grande perte pour nous, mais personne ne peut s’opposer à la volonté de Dieu. La douleur qui nous habite est tellement atroce que vous ne pouvez l’imaginer », s’est lamenté Alpha Amadou Diallo, porte de la famille.

Face au viol dont a été victime M’mah Sylla, les autorités comptent y faire toute la lumière pour sanctionner les auteurs. Selon la ministre de la promotion féminine, de l’enfance et des personnes vulnérables, présente à cette cérémonie funèbre, tout sera mis en œuvre pour que justice soit rendue

« Ce dossier est déjà instruit et il suit son cours. Nous demandons à la famille et proche de faire confiance en la justice et que justice sera rendue. Toute la lumière sera faite sur ce dossier. Je demande à chacun d’être patient », a indiqué Aïcha Nanette Conté.

Après ce symposium, le cortège funèbre s’est dirigé vers ENTAG, dans la commune de Matoto, où reposera désormais feue M’Mah Sylla.

Bah Mohamed

174

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!