Mandiana : deux agents bénévoles accusés de viol sur une femme en garde à vue

Un policier et un gendarme, tous des bénévoles, sont accusés de viol sur une jeune femme, âgée d’une vingtaine d’années et mère de deux enfants. Les faits se sont produits il y a quelques jours dans la sous-préfecture de Kiniéran, située à environ 75 kilomètres de la ville de Mandiana, en Haute Guinée.

Selon nos confrères de Guineematin.com, la femme en question avait été prise en flagrant délit d’adultère avec un de ses beaux-frères, âgé de 35 ans. Les assises organisées à ce sujet ont failli tourné au drame. Pour éviter le pire, la femme a été déposée au poste local en garde en vue alors que son beau-frère est mis au violon.

Pendant sa garde à vue, le policier et le gendarme, présentés comme des bénévoles, auraient proposé de coucher avec la femme pour la laisser s’enfuir. Elle va finir par refuser. C’est ainsi que les deux compagnons d’infortune l’auraient forcé à avoir des relations sexuelles.

Lors de son audition le lendemain, la dame a révélé son viol au commissaire de police. La nouvelle s’étant ébruitée, les populations ont manifesté leur colère. Elles ont même demandé la tête des deux présumés violeurs.

Pour les mettre à l’abri de la foule courroucée, les autorités les ont transférés vers Mandiana où ils devraient être jugés, rapporte Guineematin.com

A suivre !

Alpha Ben Alimou

388

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!