Siguiri : manifestation d’élèves à Léro (Siguirini), le préfet rassure

Des élèves du district de Léro, relevant de la sous-préfecture de Siguirini, ont manifesté mercredi et jeudi dans la localité. Ils sont en colère contre les autorités éducatives qui n’ont pas réussi à ouvrir le lycée flambant neuf construit par la SMD. Le directeur préfectoral de l’éducation de Siguiri y a été brièvement séquestré.

C’est après plusieurs réclamations sans succès de l’ouverture du lycée moderne construit par la SMB et offerte au district Léro, que les élèves ont pris d’assaut les rues en érigeant des barricades tout en empêchant les travailleurs de la SMB résidant à Léro centre d’accéder à leur lieu de travail. Selon Bakari Camara, journaliste basé dans la préfecture, les élèves campent sur leur décision.

« Effectivement, il y a eu manifestation à Léro village, provoquée par les élèves résidents à Léro village qui venaient suivre les cours à Siguirini centre, situé à 18 km. Ils ont manifesté parce qu’il y a eu construction d’un lycée moderne par la Société minière de Dinguiraye SMB à lero village pour les élèves du lycée. Donc, ils demandent à ce que l’école soit inaugurée et couverte afin qu’ils puissent continuer à étudier au lieu d’aller à Siguirini. Chose qui n’a pas eu lieu et c’est ce qui a causé la manifestation des élèves. Pour eux, il est hors de question de continuer à suivre les cours à Siguirini centre qui est distant d’eux. Ils préfèrent rester maintenant à Léro centre pour suivre les cours »,

Pour trouver solution à la demande des élèves, une rencontre s’est tenue entre le préfet et les autorités éducatives de la localité. « Vers 14h le préfet était en réunion avec le bureau de l’APAE, le DPE et les autorités communales. Finalement, ils ont arrêté à ce que l’APAE se rendre au cheveux de Monsieur le Préfet et du DPE accompagner par le maire de la commune rurale de Siguirini pour pouvoir trouver une solution à la crise dans 3 jours. Pour le moment, il y a eu il y a eu de l’accalmie parce que le préfet a demandé aux élèves de se calmer et qu’ils vont trouver la solution dans 3 jours », a-t-il ajouté.

Selon nos informations, le manque d’enseignants est la cause fondamentale de cette incapacité des autorités à faire fonctionner le lycée. Sur les classes du lycée, ce sont les 11ème années seulement qui sont pourvues d’enseignants.

Mariam Diallo

229

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!