Emballo sur le renversement d’Alpha Condé : « il s’était fait beaucoup d’ennemis… »

La prise du pouvoir par l’armée en Guinée continue de faire parler au-delà de nos frontières. L’entêtement d’Alpha Condé à conserver le pouvoir lui a été fatal d’autant plus qu’il avait été averti sur les risques d’emprunter les chemins interdits en démocratie. Celui qui n’a jamais eu de bons rapports avec l’ancien opposant historique, Umaro Sissoco Embalo, pense qu’Alpha Condé a été victime de son tempérament.

Interrogé par Radio France Internationale (RFI), le président Bissau-guinéen se dit opposé à toute prise du pouvoir par des moyens illégaux. Toutefois, le cas Alpha Condé ne mérité pas forcément de compassion d’autant qu’il est en partie responsable de ce qui est arrivé, soutient le jeune président.

« Il n’y a pas de coup d’Etat nécessaire (…) Mais je trouve qu’il n’y a pas que la réaction qu’il faut juger, il faut aussi juger la provocation. Je crois que l’âge du président Alpha Condé n’a pas milité en sa faveur. Mais aussi son tempérament. Il s’était fait beaucoup d’ennemis ».

Alpha Ben Alimou

136

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!