Rencontre CNRD- sociétés minières: la satisfaction du président de la chambre des mines

Le président du conseil d’administration de la chambre des mines a répondu à l’appel de la junte ce jeudi, 16 septembre 2021 au palais du peuple. C’était au compte des consultations nationales ouvertes mardi dernier pour une transition inclusive et apaisée en République de Guinée. Au sortir de la rencontre, Ismaël Diakité dit avoir exposé ses préoccupations aux nouvelles autorités.

Selon lui, les premiers actes de la Junte ont été en faveur du secteur minier. C’est pourquoi il se dit satisfait des discours du Colonel Mamady Doumbouya, président du CNRD.

« Il s’agit d’une consultation du secteur minier, dont tous les acteurs miniers étaient présents. Nous avons profité de l’occasion pour décliner nos préoccupations et des réponses nous ont été données. Vous savez le secteur minier a beaucoup de préoccupations, parce que c’est un secteur qui est à la fois complexe et très dynamique avec une pluralité d’investisseurs, qui viennent de différents pays avec de différents projets. Donc chacun est venu avec le domaine où il travaille, que ce soit dans la bauxite ou le fer. Donc chacun a posé ses préoccupations. Je crois que depuis les premières heures de l’avènement des militaires au pouvoir, beaucoup de décisions ont été en faveur du secteur minier. Qu’il s’agisse du couvre-feu ou de la symbiose des conventions, il ya des déclarations qui nous ont rassurés. Donc sur ce plan là, il n’ya aucun souci, car de toutes les façons, nous sommes un secteur qui est ouvert au dialogue et à la discussion », a-t-il martelé.

Sur la question de savoir si l’arrivée de la junte a augmenté le coût de la bauxite et de l’aluminium, Ismaël Diakité explique.

« C’est pas le coût de la bauxite qui a augmenté, mais plutôt l’aluminium qui a augmenté. Depuis 13 ans c’est pas arrivé à ce niveau là, mais il faut comprendre que la Guinée joue un rôle important dans l’approvisionnement de toute la chaine de valeur de la bauxite jusqu’à l’aluminium. Donc ça c’est le coût naturel, mais il n’ya pas eu de répercussions directes sur le coût de la bauxite. La chambre des mines est donc absolument satisfaite d’échanger avec le président du CNRD à cause de la continuité des opérations, de la mise en œuvre des accords en cours et le motif de bonne communication avec les nouveaux dirigeants ».

Bah Mohamed

174

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!