Politique : ce qu’a dit Mamadou Sylla après sa rencontre avec Ousmane Gaoual et Cie

Comme annoncé précédemment, le chef de file de l’opposition a rencontré dans la journée d’hier, dimanche 25 juillet 2021, les 4 politiciens bénéficiaires d’une semi-liberté. Au terme des entretiens qu’il a eus avec Cellou Baldé, Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah et Cherif Bah, l’homme d’affaires reconverti en politicien Mamadou Sylla s’est dit satisfait.  

Tout d’abord, le président de l’UDG a dit dans quel état il a trouvé les 4 opposants qui avaient passé 8 mois à la maison centrale de Conakry. « Je les ai trouvés plus ou moins en bonne santé. Quand je suis passé à la maison centrale, mon équipe et moi, je leur ai demandé de prendre beaucoup de courage. »

Par ailleurs, Mamadou Sylla a plaidé pour plus de célérité dans le traitement de ce dossier. « Nous demandons à la justice, puisqu’elle est indépendante, de diligenter leurs dossiers pour qu’ils soient lavés de tout soupçon et que les autres qui sont là-bas, parce qu’ils sont nombreux, puissent recouvrer leur liberté. »

En outre, le chef de file de l’opposition a rappelé avoir passé 12 jours en prison sous le régime de Lansana Conté en 2006. « Moi, j’ai passé 12 jours à la maison centrale. Ce n’est pas un bon lieu. Je connais ce que veut dire liberté provisoire ou conditionnelle… »

Pour finir, l’honorable Sylla a dit que son combat va se poursuivre. « Ce que je souhaite, s’il n’y a rien dans ce dossier, qu’on dise que c’est un dossier vide. Je vous encourage et je vous dis que le combat, c’est pour nous tous. On est ensemble et on se battra pour que cette liberté conditionnelle soit complètement levée ».

Alpha Ben Alimou

160

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!