Baccalauréat 2021 : le centre de correction déplacé à Kaloum pour « surveiller » les correcteurs

Aux côtés du premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana, le ministre de l’éducation nationale, a lancé ce jeudi les premières épreuves du Baccalauréat Unique de la session 202, dans la commune de Ratoma. Professeur Alpha Amadou Bano Barry a profité de cette occasion pour expliquer les dernières stratégies de son département pour lutter contre les fraudes pendant ces examens.

Au-delà des innovations faites par les autorités du système éducatif guinéen pour contrecarrer les fraudeurs pendant les épreuves, Pr Bano Barry compte jouer ses dernières cartes pendant la correction. Il s’agit de couper carrément le pont entre les correcteurs des épreuves du Baccalauréat. C’est ainsi que le centre de correction est logé au lycée du 02 octobre, sous la barbe du département.

« Nous avons doté le MENA de 2000 détecteurs de métaux et nous espérons que les élèves ont compris le message et ont laissé leurs téléphones à la maison. La dernière des choses, c’est le déplacement du centre de correction pour Kaloum dans l’espoir que nous allons passer la journée avec les correcteurs. Et nous allons nous assurer à ce que le premier correcteur et le deuxième correcteur n’aient aucun lien jusqu’à la fin de la correction. Donc nous espérons qu’à la fin, le système sera plus performant et s’il y aura probablement plus d’admis, mais en tout cas c’est les meilleurs admis que nous pourrons sortir du système éducatif », a-t-il indiqué.

Bah Mohamed

226

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!