Fronde au Parlement : « c’est une sorte de conspiration qui consiste à salir le président Damaro »

Le président de l’Assemblée Nationale, Amadou Damaro Camara, est accusé de favoritisme par un groupe de députés qui serait mené par l’ancien président de la CENI, Louncény Camara. Les frondeurs l’accusent notamment de gérer tout à son niveau et de filer les marchés à ses parents proches (fille, épouse et beau-frère).  Joint par téléphone ce vendredi, 25 juin 2021, par un reporter de Guineerpremiere.com, Oyé Guilavogui, le secrétaire général par intérim du PDG-RDA parle de complot contre Amadou Damaro et interpelle les frondeurs à revenir à des meilleurs sentiments.

Pour notre interlocuteur, ces agissements de certains députés sont une conspiration contre Damaro Camara :  

« Quand un problème se pose, pour moi, nous avons des instances au de niveau du Parlement qui permettent de pouvoir régler ce problème-là. Mais vous vous rendez-compte que tous ces problèmes sont évoqués parce que dans une semaine ou deux semaines, nous allons essayer de renouveler le bureau du parlement. Donc pour moi, c’est une sorte de conspiration qui consiste à évincer peut-être le président de l’Assemblée, mais ça ne marchera pas. Parce que pour nous, ce que le président de l’Assemblée a fait aujourd’hui, il mérite d’être reconduit… 

Donc pour moi, c’est une sorte de conspiration qui consiste à salir le président de l’Assemblée Nationale. Mais en réalité, il se trompe, ça ne marchera pas parce que, c’est l’Assemblée qu’ils veulent salir.

Il y a même des gens qui sont allés jusqu’à rapporter ça au niveau de l’exécutif. C’est malsain en termes de procédure, peu importe de l’ampleur de problèmes. De toutes les façons, nous nous allons nous opposer. Le PDG-RDA dans sa nature n’a jamais apprécié la conspiration et ne saurait être membre de cette conspiration-là. Il n’est pas question que ce débat soit d’actualité. S’il y a des problèmes, il y a des instances au niveau de parlement à travers lesquelles on peut régler les différends…

Je crois que ces frondeurs-là doivent arrêter et essayer de revenir à de meilleurs sentiments. Ils n’ont qu’à prendre de la hauteur. Au sein de notre formation politique et au sein du parlement, nous allons tout faire pour dénoncer cette procédure-là. Nous allons nous opposer par mille manières pour que ceux qui sont en train de conspirer, comploter, puissent revenir à de meilleurs sentiments…

Alpha Amadou Diallo pour Guineepremiere.com           

525

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!