Grenade retourne en prison pour 10 ans: “je vais mourir dans trois jours, je vous l’informe…”

Poursuivi pour tentative de meurtre et détention illégale d’arme de guerre, le jeune militant de l’UDFG, Boubacar Diallo, alias Grenade, vient de retourner en prison, à la maison centrale de Conakry. La peine de dix ans de prison avec une période de sureté de 5 ans, subie en première instance, a été confirmée par la Cour d’Appel ce vendredi, 04 juin par le juge Elhadj Souleymane Bah.

En colère contre cette décision de la Cour qui fait suite à sa condamnation en première instance, Grenade, a refusé de retourner en prison. Pour lui, il a été accusé à tort. C’est pourquoi il n’a pas manqué l’occasion de s’adresser à l’ensemble des magistrats de notre pays.


“Je ne veux pas retourner en prison. Même si je dois mourir ici sur place. Je suis innocent. Expliquez moi, pourquoi je dois faire 10 ans de prison ? Je vais mourir dans trois jours en prison, je vous informe de cela. Je croyais en votre travail. Vous les magistrats de ce pays si c’est comme ça vous travaillez, vos fils finiront mal. Je n’ai commis aucun crime. Qu’est-ce qui prouve que je dois faire ces 10 ans? C’est un dossier politique (…) Ce que je veux, c’est juste m’occuper de ma grand-mère qui est couchée à la maison paralysée; il n’y a personne pour s’occuper d’elle. Elle ne compte que sur moi. A cause de moi, ma petite sœur ne va plus a l’école… Rappellez juste au president Alpha Condé qu’il est passé où je suis aujourd’hui, avant d’être président”.

Bah Mohamed pour Guineepremiere.com

2537

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!