Labé: la mairie ordonne la réouverture de la boucherie et fixe le prix du kg de viande

C’est une bonne nouvelle pour les bouchers et les consommateurs de la viande. Après quelques jours de fermeture par la mairie, la boucherie centrale de la ville de Karamoko Alpha Mo a été rouverte ce mercredi, 26 mai 2021. Ainsi, les autorités communales en ont profité pour mettre de l’ordre dans la fixation du kilogramme de viande. C’est du moins ce qu’a expliqué monsieur le maire.

Interrogé par notre reporter, le maire Mamadou Aliou Laly Diallo est d’abord revenu les motifs de cette fermeture, avant de donner des détails sur ce protocole d’accord renouvelé avec les bouchers.

« C’est vrai c’est un protocole d’accord qu’on a renouvelé, parce qu’il y avait déjà un autre protocole d’accord qui a été violé par les bouchers. Donc après enquête, nous avons compris que c’est le bureau de gestion qui est là, qui voulait se substituer en coopérative des bouchers, alors que ce n’est pas une coopérative. C’est un comité qui était mis en place suite à l’obtention de partenaire français pour la restauration de l’abattoir et de la boucherie. Il était question de créer une ligne budgétaire pour l’entretien des infrastructures, c’est ce qui a occasionné la mise en place de ce comité dont le mandat est de deux ans. Mais le mandat du comité est arrivé à expiration, il y a de cela 6 ans. Donc nous avons commencé par dissoudre ce comité là, parce que toute la pagaille résidait à ce niveau. Nous avons dissous le comité de gestion, on a mis en place un comité provisoire, qui a pris l’engagement de veiller à l’application stricte du protocole d’accord, donc ça c’est déjà réglé. C’est ce qui a permis l’ouverture de la boucherie. Et nous avons exigé à ce que tout boucher, toute personne qui pratique cette activité, possède sa carte professionnelle, là aussi, on a mis à contribution le service technique de la préfecture et de la commune, le service de l’élevage», a-t-il expliqué.

Après la mise en place de comité, le prix du kilogramme de viande a été fixé à 45 000 francs guinéens, a ajouté monsieur le maire.

« C’est après enquête, à Popodara, le Kilogramme se vend à 40.000fg, à Linsan 40.000, et dans beaucoup d’autres préfectures de la région de Labé. Labé est une région d’élevage par excellence, on ne peut pas être à la source et mourir de soif. Donc nous avons estimé qu’on ne peut pas accepter que le kg de viande soit vendu à 50 milles, parce qu’on vendait à 60 milles et à Conakry c’est 60 milles et les gens de Conakry viennent acheter à Labé. C’est une exagération, c’est pourquoi nous avons exigé ça ».

Alpha Amadou Diallo Pour Guineepremiere.com            



311

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!