Kankan: un présumé voleur passé à tabac au quartier sinkèfara

Décidément, la Haute Guinée devient la capitale des vindictes populaires ces derniers temps. Après le lynchage d’un présumé violeur dans la nuit du mercredi, 28 avril au quartier Missiran, un autre présumé voleur qui a frôlé la mort au quartier Sinkèfara, dans la commune urbaine de Kankan le même jour.

Il s’agit cette fois-ci d’un jeune d’une vingtaine d’années accusé de vol, qui a échappé de justesse à un lynchage. Aussitôt appréhendé, il a été passé à tabac par des jeunes rouges de colère qui ont failli le brûler vif dans l’immédiat. Selon Moussa Camara un témoin de la scène, l’homme serait un habitué des faits. « C’est quand j’ai quitté l’école je voulais me coucher, entre temps, j’ai entendu les cris derrière la cour qui fait face à notre concession, directement je suis sorti et mon chien m’a suivi. C’est grâce à son flair d’ailleurs qu’on a pu arrêter ce jeune, parce qu’il s’était déjà caché. Après l’avoir capturé, les jeunes sont venus le tabasser. Tout ce que nous avons perdu dans ce quartier je peux dire que c’est lui qui a volé. la dernière fois, quand j’avais fini de faire le linge à ma sortie de la chambre, je n’ai plus vu mon téléphone », a-t-il martelé.


Il faut rappeler que ce présumé voleur a été sauvé de justesse à une vindicte populaire grâce à l’intervention des hommes en uniforme. Aux dernières nouvelles, il est désormais dans les mains de la police judiciaire.

Bah Mohamed pour Guineepremiere.com

273

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!