Décès d’Idriss Deby: « Je ne vois pas l’opportunité d’imposer à notre pays un deuil national »

Cellou Dalein Diallo s’est pour une première fois, prononcé sur la mort du Maréchal Idriss Deby Itno, président du Tchad. Après avoir présenté ses condoléances dans l’émission Mirador chez nos confrères de FIM fm ce jeudi, 22 avril matin, le président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée a touché du doigt le deuil national décrété par le gouvernement guinéen pour rendre hommage au dictateur tchadien.

Pour l’ex premier ministre, c’est inopportun d’imposer un deuil national aux guinéens pour un président étranger.

« Je ne crois pas qu’on ai l’habitude de décréter pour la mort des chefs d’État étrangers. Habituellement, les chefs d’Etats présentent les condoléances, se rendent aux obsèques du chef d’Etat défunt, mais décréter un deuil pour un autre chef d’État africain, pour un collègue, je crois que c’est ma première fois d’entendre parler de ça. Je ne vois pas vraiment l’opportunité d’imposer à notre pays, un deuil national étant donné que c’est un chef d’État étranger qui est décédé. décréter une journée de deuil national, ce n’est pas courant, ce n’est pas dans les pratiques “.


Bah Mohamed pour Guineepremiere.com

701

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!