Vers le procès du journaliste Marouane: le tribunal rejette les exceptions soulevées par la défense

C’est un coup pour le journaliste Habib Marouane Kamara, poursuivi par le ministre des sports, Sanoussy Bantama Sow, pour injures et diffamation. Le tribunal de première instance de Kaloum a rejeté ce mardi, 06 avril 2021, les exceptions d’inconstitutionnalité soulevées par les avocats du prévenu dans la plainte le visant.

Comme on le sait, la défense avait dès la première audience, demandé à ce que le dossier soit renvoyé devant la cour constitutionnelle pour exception d’inconstitutionnalité. Une demande rejetée par le juge Mamadou Saliou Barry qui n’a fait que rejeter ces exceptions, avant d’ordonner l’ouverture des débats.

Ce qui suscite la colère de maître Thierno Souleymane Barry et ses confrères de la défense qui se disent déçus cette décision du tribunal. « Nous sommes déçus de ce rejet mais nous gardons la sérénité. L’important est que Habib Marouane qui n’a commis aucune infraction puisse bénéficier d’une défense pleine et entière. Donc le juge a rejeté les exceptions d’inconstitutionnalité. Nous nous dirigeons vers la suite des débats. Nous nous attendions à ce que le dossier soit renvoyé devant la cour constitutionnelle pour exception d’inconstitutionnalité, mais tel n’a pas été le cas. Nous décidons de prendre une semaine pour bien affûter notre stratégie de défense en lien avec notre client. L’important ce n’est pas le premier dossier ni le deuxième. Nous sommes à cheval depuis plusieurs années pour l’application stricte de la loi sur la liberté de la presse dans toutes ses dispositions ».

Après ce rejet, l’affaire a été renvoyée au 12 avril prochain pour l’ouverture des débats.

Bah Mohamed pour Guineepremiere.com 

108

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!