Kindiadi (Dubréka): l’État abandonne l’opération de marquage des bâtiments (citoyens)

C’est un ouf de soulagement pour les habitants du secteur Kakoulima, relevant du quartier Kindiadi, dans la commune urbaine de Dubréka. Selon des citoyens de cette localité jusqu’ici sommés de libérer les lieux, le gouvernement a promis de ne plus poursuivre les opérations de marquage des bâtiments, entamées il y a une semaine. C’est ce qu’a indiqué Mohamed Souamoro, secrétaire général de la jeunesse de Kakoulima, ce samedi 6 février 2021, joint par téléphone.

Les missionnaires de l’habitat qui avaient entamé les opérations de marquage des habitations le 1er février dernier ont finalement stoppé leurs activités à Kakoulima. Cet arrêt est lié aux négociations entre les habitants et les autorités.

Selon Mohamed Soumaoro, qui se dit satisfait des résultats de ces démarches auprès des autorités, aucun bâtiment ne sera désormais démoli dans le quartier. « Pour le moment, les négociations se poursuivent toujours et je peux vous rassurer que nous sommes sur la bonne voie. Avec l’aide des personnes de bonne volonté et l’implication de l’Etat, nous sommes confiants que tout ira bien. L’Etat a promis que les missionnaires ne reviendront plus et depuis, nous ne les avons pas revus, donc ça veut dire qu’on peut être tranquille. Aujourd’hui, nous sommes soulagés de voir que nos efforts ont abouti à quelque chose. Nous ne pouvons que féliciter et remercier l’Etat pour tout ce qu’il a fait pour nous. Parce que si nous sommes là jusqu’à présent, c’est grâce à lui. On avait la peur au ventre. Mais aujourd’hui, nous rendons grâce à Dieu parce que nous sommes rassurés », a-t-il laissé entendre.

Même son de cloche chez Mohamadou Sadjaliou Bah, chef de secteur 1 à Kakoulima rails. « Depuis le lundi, aucun agent de l’habitat n’est revenu dans le quartier. Donc, nous estimons que nos cris de cœur sont tombés dans de bonnes oreilles. Nous remercions Dieu et nous disons merci à l’Etat. Nous sommes satisfaits du travail abattu et nous prions qu’ils ne reviennent plus ».

Mariame Diallo pour Guineepremiere.com

768

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!