Mouctar Diallo mécontent de sa « récompense » : des militants du RPG dénoncent une foutaise

La formation partielle du nouveau gouvernement continue de faire jaser à travers la Guinée. Des informations distillées dans les médias ces derniers jours disent que Mouctar Diallo, réconduit au Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, est très mécontent de sa « récompense ». Lui qui a mouillé le maillot contre vents et marrées s’attendait à mieux au point que sa « colère » l’a conduit au Palais pour rencontrer Alpha Condé. Ce comportement est dénoncé par des jeunes de la mouvance présidentielle qui dénoncent une provocation. C’est le cas de Mory Traoré du mouvement Vision Alpha Condé, interrogé dans la journée d’hier jeudi, 21 janvier 2021.

La menace de démission du Ministre Mouctar Diallo, après sa reconduction au ministère de la Jeunesse, fait couler  un flot d’encre et de salive. Les jeunes auditeurs du mouvement Vision Alpha Condé  parlent de foutaise dans l’attitude du ministre. « Pour moi, c’est une foutaise. Mouctar Diallo est un allié du RPG, mais pas du RPG. Il a son parti qui s’appelle les NFD, il n’a pas fait un an de combat, il est ministre de la République. Il a eu cette promotion grâce au président de la République. Il y a des militants qui sont frustrés, qui ont fait des décennies qui ne sont même pas fonctionnaire d’abord à plus forte raison occuper un poste ministériel. Quand lui qui est confirmé à son poste dit qu’il n’est pas d’accord, c’est une foutaise, c’est une manière de révolter les militants du RPG », lance Mory Traoré.

Des sources bien informées disent que le président Condé a réçu Mouctar Diallo en audience le mercredi au Palais présidentiel. Mory Traoré désapprouve cette démarche. « Le fait que le président l’a appelé pour négocier avec lui, c’est une provocation. Ça veut dire qu’il est incontournable et indispensable. Pourtant au RPG, il y a des cadres, pourquoi Mouctar Diallo? Si c’était Bantama Sow, le président allait l’enlever parce qu’il n’est pas le seul militant. Les arrivistes qui viennent aujourd’hui au RPG pour nous accompagner sont plus forts que nous. La frustration, c’est ça… »

Notre interlocuteur invite Mouctar Diallo à se ressaisir. « Le président Alpha Condé est rentré ici le 17 mai 1991. On était à l’aéroport sous la pluie. Mouctar n’est pas plu instruit que nous, il n’est pas au-dessus de nous. Moi j’ai perdu un oncle. Des personnes ont été tuées, des maisons saccagées. Il y a des préfectures qui n’ont pas eu de ministre durant 10 ans. C’est le cas de Kérouané où le président est plébiscité avec plus de 90%. Mouctar a mouillé quel maillot par rapport à nous? Quand tu vas au siège du RPG, vous trouverez les caciques du parti qui ne travaillent pas. Même pour trouver la dépense, c’est difficile pour eux… »

Ce n’est pas une première qu’Alpha Condé se retrouve devant une telle situation. Il y a quelques années, Oyé Guilavogui avait refusé le département de l’Elévage. Il avait fini par être écouté et promu au poste de ministre d’Etat en charge de l’Environnement et des Eaux et Forêts qu’il occupe actuellement.

Ibrahima Sory pour Guineepremiere.com

530

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!