Fièvre jaune à Koundara : les autorités sanitaires parlent de 15 décès et de 57 cas suspects

La préfecture de Koundara est frappée par la fièvre jaune depuis quelques mois. Selon un document officiel rendu public récemment, les autorités sanitaires parlent de 57 cas suspects dans la zone avec quelques 15 décès du 06 novembre 2020 au 13 janvier 2021.

La fièvre jaune sévit à Koundara même si des actions sont entreprises par les autorités sanitaires pour endiguer le phénomène. Selon nos informations, 15 cas de décès y ont été enregistrés dont 9 dans les centres hospitaliers. La plupart des malades qui ont confondu la maladie au paludisme auraient succombé par ignorance, si l’on en croit Dr Kolouba Kalivogui, directeur préfectoral de la santé de Koundara.

Même s’il n’a pas voulu apporter des détails supplémentaires, Dr Kalivogui a dit que la situation est en phase d’être maitrisée grâce à une vaste campagne de vérification et d’identification sous l’expertise des épidémiologistes dépêchés sur place par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire (ANSS).

D’autres sources indiquent qu’à date, les autorités sanitaires de Koundara seraient à l’attente de vaccins pour une large campagne de vaccination des populations de la localité. En attendant, les surveillances continuent, apprend-on, même si l’inquiétude grandit chez les populations.

Cette autre maladie à Koundara vient s’ajoutr à d’autres déjà présentes dans le pays dont la pandémie du Covid 19.

Saidou Baldé pour Guineepremiere.com

87

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!