Guinée : la fondation UBA lance le Concours National de Dissertation ouvert aux élèves du secondaire

La fondation UBA a procédé au lancement de la première édition du Concours National de Dissertation, intitutlée NEC 2020 ce jeudi, 26 novembre à son siège à Kaloum. Cette première édition mettra en compétition tous les élèves du secondaire (Collège et Lycée) de la Guinée. Les lauréats repartiront avec des ordinateurs portables et des bourses d’études d’une valeur de 10 millions de francs guinéens, ont fait savoir les organisateurs.

La fondation UBA s’est fixée comme objectifs d’encourager les jeunes à se cultiver et avoir accès à de meilleures opportunités pour le devenir de l’Afrique. A travers cette compétition, la structure entend promouvoir la culture de la lecture et encourager les jeunes à concourir sur le plan intellectuel. Pour cette première édition, 12 candidats seront retenus pour la  grande finale.

Dame Diallo Fanta Kaba, Directrice marketing à UBA Guinée a apporté des précisions sur les caractéristiques de cette compétition. « Nous lançons la première Édition aujourd’hui et le concours se déroulera sur une période d’un mois. Il réunira tous les acteurs de l’éducation du pays et les élèves des différentes villes de la Guinée dont les meilleurs recevront des ordinateurs portables et des bourses d’études à hauteur de 10 millions chacun. A compter de cet instant, tous les lycées confondus sur l’ensemble du territoire national sont invités à répondre à un sujet de dissertation qui est le suivant « Pendant le confinement lié au COVID quelle invention auriez-vous aimé avoir pour rendre votre vie à la maison plus confortable ? ». Après le premier tour, une sélection des 12 meilleurs écrits sera faite et leurs auteurs seront invités à disputer la finale à UBA et ils auront 60 minutes pour traiter le sujet devant nous. Les 12 finalistes recevront chacun un ordinateur portable et parmi ces 12, les trois qui auront la plus belle plume se verront décerner la bourse d’études de 10 millions pour poursuivre leurs études. De plus les deux lycées qui vont réussir à générer plus de candidatures à ce concours se verront aussi récompensés par des fournitures scolaires qu’ils pourront offrir aux élèves qui sont dans les écoles respectives », a laissé entendre la directrice Marketing à UBA

Pour donner l’opportunité à tous les élèves de prendre part à cette compétition, qui est une première en Guinée, la fondation UBA par la voix de madame Diallo Fanta Kaba a indiqué la procédure à suivre. « Ils peuvent envoyer la candidature sur le site internet via une adresse que nous allons donner et ils peuvent également déposer la rédaction dans toutes les agences de UBA sur toute l’étendue du territoire national. Il y a des endroits où nous ne nous sommes pas implantés, ils ne peuvent pas se rendre en agence, alors ils pourront envoyer leur candidature par mail, ce qui est d’ailleurs plus facile que de se rendre en agence. A partir de maintenant, nous allons pouvoir communiquer massivement, que ce soit à Conakry ou à l’intérieur du pays, on se basera sur les radios communautaires, les télévisions et internet pour envoyer le message. Si les gens de l’intérieur du pays sont parmi les 12 finalistes, nous les prendrons en charge jusqu’à la fin de la finale. »

Présent au lancement de ce concours national de dissertation, Tony Odeigah,  le Directeur Général de UBA Guinée, a fait savoir que la Banque a un penchant particulier pour la jeunesse Africaine qui doit assurer la relève. « Ce concours national de dissertation est une des manières par lesquelles nous rendons service à la communauté.  Nous le faisons parce que la banque et la fondation UBA croient en la jeunesse Africaine. Nous croyons fermement que le futur de l’Afrique est dans la main de la jeunesse et nous avons besoin de les encourager, de leur donner des outils pour qu’ils deviennent cette jeunesse. Nous nous sommes donc dit que ce concours national de dissertation va les encourager à écrire et à étudier. Le prix ultime de ce concours, ce sont les bourses qui sont données aux trois finalistes pour aller dans des universités ou établissement de leur choix, ce qui donnera envie à nos jeunes d’étudier. C’est une passion pour nous d’encourager ces jeunes dans ce domaine. Donc, nous encourageons les jeunes à participer à ce concours… »

Mariame Diallo pour Guineepremiere.com

470

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!