N’zérékoré : un enseignant déféré à la prison civile pour avoir humilié sa femme

C’est un évènement qui a beaucoup fait jaser à N’zérékoré, en Guinée Forestière. Un enseignant du nom d’Eugène Kolié a humilié publiquement sa femme qu’il soupçonnait d’adultère.  Les faits se sont produits dans la nuit du 09 novembre 2020 dans la commune rurale de Kobéla, à quelques kilomètres de la commune urbaine. Cette violence gratuite a conduit le « délinquant » à la prison civile malgré l’implication de la famille pour un règlement de l’affaire à l’amiable.

Les violences basées sur le genre sont monnaie courante en Guinée même si les réglements à l’amiable sont souvent privilégiés. Mais, quand ces violences sont commises publiquement, les auteurs ont de fortes chances de tomber dans les mailles de la justice. C’est justement ce qui est arrivé à Eugène Kolié, enseignant de profession.

Il est accusé d’avoir violenté et déshabillé sa femme en public. Selon nos informations, la dame était allée cette nuit-là chercher des produits dans une pharmacie de la place, laissant son enfant à la maison. Revenu à domicile, son mari n’y a trouvé que le bébé. Soupçonnant sa femme de pratiques douteuses, Eugène est allé à la recherche de sa femme qu’il va rencontrer au niveau du marché.

Notre source ajoute que c’est là que les ennuis ont commencé pour la malheureuse, maltraitée et humiliée par son mari devant une foule étonnée par de tels agissements. La femme soutient que ce n’est pas la première fois qu’elle est victime d’actes de violences de la part d’Eugène Kolié.

Sur plainte d’une ONG de défense des Droits de la femme, l’enseignant a été mis sous mandat de dépôt à la maison centrale de N’zérékoré après plus de 48 heures de garde à vue au commissariat central local.

Alpha Ben Alimou pour Guineepremiere.com

723

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!