Massacres de Zogota : la Guinée lourdement condamnée par la Cour de Justice de la CEDEAO

Le dossier du massacre de Zogota, en Guinée forestière, vient de connaitre son épilogue à la Cour de Justice de la CEDEAO. Dans un arrêt rendu par l’institution sous-régionale, la Guinée est déclarée coupable de nombreuses violations des droits des victimes et à payer aux victimes et à leurs ayant-droits plus de 3 milliards de francs guinéens. C’est ce qu’a confié à un reporter de Guineepremiere.com ce mardi, 10 novembre 2020, maître Pépé Antoine Lama, avocat des victimes joint par téléphone.

C’est une histoire tragique qui remonte du lundi 03 au mardi 04 août 2012.  Six (6) habitants du village de Zogota, relevant de la sous-préfecture de Kobéla, à 45 kilomètres de N’zérékoré, étaient massacrés dans leur sommeil par les forces de l’ordre. Cette intervention des agents était la conséquence d’une manifestation des villageois contre la société minière VALE, accusée de plusieurs maux par les communautés locales.

La descente des agents avait coûté la vie à six personnes, entrainant la destruction de bâtiments et plusieurs arrestations. Des villageois avaient réussi à saisir des véhicules appartenant aux forces de l’ordre.

Après une longue bataille judiciaire, la Guinée est ainsi condamnée par la Cour de Justice de la CEDEAO.

Voici le résumé du dispositif de l’arrêt :

«  La Cour,

     Déclare la République de Guinée coupable pour violation:

    – Du droit à la vie ;

    – Du droit de ne pas être soumis à la torture, aux traitements inhumains, cruels ou dégradants ;

    – Du droit à ne pas faire l’objet de détention et arrestation arbitraire ;

    – Du droit à un recours effectif.

     Condamne la République de Guinée au paiement à chaque ayant droit des feux N’yankoye KOLIE, Foromo Tokpa KOLIE, Nazouo KOLIE, Siba KPELEYA, Moriba Tokpa KOLIE, Kpopka Zaoro LOUA la somme de 160 000 000 GNF, soit 960 000 000 GNF.

     Condamne la République de Guinée à payer à 15 autres victimes la somme de 240 000 000 GNF chacune, soit trois milliards six millions de francs guinéens.

     Condamne la Guinée au paiement des entiers dépens ;

     Impartit un délai de six mois à la Guinée à pour exécuter l’arrêt ;

     Dit la République de La Guinée adressera à la Cour un rapport d’exécution à l’expiration des délais de six mois à compter de la notification du présent arrêt… »

Alpha Ben Alimou pour Guineepremiere.com

459

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!