Crise post-électorale à Conakry: timide reprise des activités sur la route Le Prince

Théâtre de violents affrontements avec son cortège de morts, de blessés et de destructions de biens publics et privés, l’Axe Le Prince connait un regain d’activités depuis 48 heures. Après la levée des multiples barricades de tous genres, la circulation reprend timidement entre Hamdallaye-Bambéto-Cosa-Enco5, dans la commune de Ratoma. Tel est le constat sur place par un reporter de Guineepremiere.com dans la matinée de ce vendredi, 30 octobre 2020.

Les traces de débris sont encore visibles sur la route Le Prince. Toutefois, la vie reprend timidement son cours sur l’« Axe de la Démocratie » (ou Axe du Mal ?). Des camions, des véhicules appartenant à des particuliers, des taxis, des minibus, de nombreux taxi-motards empruntent le tronçon.

Au niveau de Koloma marché, boutiques et magasins sont fermés. Leurs propriétaires sont assis à la devanture et veillent aux grains. Mais, les vendeuses de condiments et autres denrées de consommation courante sont massivement sorties à la recherche de la pitance quotidienne.

Interrogé, un marchand a expliqué les raisons de la fermeture des boutiques et magasins. « On ne peut pas ouvrir puis que la situation peut changer à tout moment. Des loubards peuvent venir nous attaquer, surtout que les agents les aident maintenant à casser les biens des gens. On attend que tout rentre dans l’ordre avant de rouvrir », a-t-il dit sous anonymat.

Par contre, les vendeuses de condiments disent ne pas avoir le choix. « Si on ne vient pas revendre nos produits, on ne peut pas avoir de quoi manger. On a souffert du blocus de ces derniers jours. Si tu as des enfants qui pleurent parce qu’il n’y a pas à manger, ça fait mal au cœur. Nous demandons aux politiciens de s’entendre pour que la population continue à vivre sans peur. Il y a eu trop de morts et de dégâts dans notre pays. On ne mérite pas ça », soutient la dame, qui frise la quarantaine.

Un pickup de la Compagnie Mobile d’Intervention (CMIS) 7 est stationné en face d’un centre commercial de Koloma marché. Un camion ramassage d’ordures est en action pour débarrasser les lieux des tas d’immondices qui dégagent depuis quelques jours des odeurs nauséabondes.

Il reste à savoir si cette reprise sera de longue durée d’autant plus que les 11 candidats qui ont affronté Alpha Condé sont en réunion ce vendredi. Ils devraient annoncer leur volonté de saisir la Cour Constitutionnelle dans le cadre du contentieux électoral. La publication des résultats définitifs du scrutin du 18 octobre dernier par ladite Cour devrait être un autre tournant dans la situation de crise que la Guinée traverse depuis une dizaine de jours.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineepremiere.com

281

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!