Alpha Condé décide de battre campagne sur le terrain : ce qu’en disent des citoyens de Conakry

Après de nombreuses critiques pour sa campagne électorale par visioconférence, le président Alpha Condé, candidat à sa propre succession pour un 3ème mandat, décide enfin d’aller sur le terrain. Il a entamé une tournée le samedi, 10 octobre 2020, à travers la Guinée après le raz-de-marée de l’UFDG en Guinée forestière. Interrogés à ce sujet par un reporter de Guineepremiere.com, les citoyens de Conakry ont dit ce qu’ils en pensent de cette décision du président.

Depuis le début de la campagne électorale pour la présidentielle du 18 octobre prochain, le président Alpha condé tient ses meetings par visioconférence. Ce qui a d’ailleurs suscité beaucoup de critiques au sein de la population. A moins de 10 jours de la présidentielle, Alpha Condé est enfin descendu sur le terrain depuis samedi. A ce sujet, les avis restent partagés chez les citoyens de Conakry. Si d’aucuns pensent que c’est normal que le président entame sa tournée, d’autres estiment que c’est par simple jalousie qu’il a changé de stratégie pour battre sa campagne électorale.

Dopavogui Moriba : « moi, j’apprécie qu’il décide enfin de sortir parce qu’en tant que candidat et pour une campagne, c’est bien d’aller vers la population et voir, s’enquérir de la réalité sur le terrain et les encourager à voter pour lui. Il doit se rendre partout, même dans les villages les plus reculés pour voir ce qui se passe mais aussi mobiliser d’autres personnes à faire comme lui. Même si une délégation est déjà passée en Forêt cela ne peut pas l’empêcher d’aller, si une délégation est déjà allée dans les villes, c’est pour préparer le terrain avant l’arrivée de l’opposant. C’est comme Dalein, avant d’aller en Forêt il avait mis en place les gens qui peuvent mobiliser beaucoup de personnes. Donc si le président décide d’aller, je trouve cela normal et la tendance peut se renverser à sa faveur… »

Sékou Keita : « en tant que président et père de la nation, il est libre de faire comme les autres candidats.  Avant tout, il est citoyen, donc il peut battre campagne comme il le souhaite ça n’engage que lui.  Si Cellou descend, il faut forcément qu’il descende lui aussi. C’est vrai qu’il a mandaté une délégation mais ça ne veut pas dire que le président lui-même ne doit plus y aller ».

Niankoye Toupou : « je suis étonné quand je vois le président changer son avis à la dernière minute. Il devait commencer par ça mais il a préféré faire ses meetings par visioconférence que de descendre sur le terrain. Mais moi je ne cesse de m’interroger est ce que c’est son état de santé qui l’empêchait de descendre sur le terrain ? Pour moi, il faut aller vers la population, leur demander leurs propositions et livrer son message. Mais attendre que Cellou quitte N’zérékoré pour s’y rendre, c’est une question de jalousie parce que Cellou a mobilisé un grand nombre de personnes et il continu toujours à mobiliser un grand monde derrière lui et c’est ce qui a poussé Alpha Condé à manifester parce rester dans le bureau et faire les meetings avec des visioconférences n’est pas la solution.  Donc, c’est par simple jalousie qu’il décide enfin de sortir de sa cachette.  Je l’invite à passer par la route pour voir la réalité sur le terrain parce c’est ce que font les autres candidats… »

Propos recueillis par Mariame Diallo pour Guineepremiere.com

399

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!