Kankan : 35 des 41 détenus sur le dossier de N’zérékoré remis en liberté (avocat)

Après avoir connu « l’enfer de la déportation », des citoyens de N’zérékoré, détenus à Kankan suite aux violences électorales du 22 mars 2020, ont été remis en liberté ce lundi, 28 septembre 2020. L’information a été confirmée à un reporter de Guineepremiere.com dans l’après-midi par maître Salifou Béavogui, membre du collectif des avocats du Front  national pour la défense de la Constitution (FNDC).

Le régime du président Alpha Condé a lâché du lest avec cette libération de citoyens de N’zérékoré, mis aux arrêts suite aux affrontements politico-communautaires survenus lors du scrutin législatif et référendaire du 22 mars 2020.

Selon maitre Salifou Béavogui, un des avocats de la défense, ce sont 35 des 51 détenus qui bénéficient d’une remise en liberté sous contrôle judiciaire. « Au moment où je vous parle (13h 10 mn GMT), on est parti chercher un véhicule qui va les embarquer de la prison civile. Ils seront envoyés chez le patriarche de N’zérékoré à Kankan. De là-bas, ils iront chez l’archevêque et puis voir maintenant s’ils vont prendre la direction de N’zérékoré aujourd’hui où demain. Ils sont au nombre de 35 sur les 41 qui sont là-bas. Ils ont bénéficié d’une ordonnance de remise en liberté sous contrôle judiciaire signée du pool de juges d’instruction », a fait savoir maitre Béa.

A la question de savoir les raisons qui expliquent que six (6) autres sont toujours détenus à Kankan, l’avocat pense que ce serait lié aux lourdes charges qui pèsent contre eux.

Pour rappel, ces citoyens avaient été interpellés suite aux violentes manifestations pendant et après le scrutin du 22 mars. Les ONG de défense des droits humains parlent d’au moins 35 morts, dont certains avaient été enterrés nuitamment dans une fosse commune sans identification encore moins d’autopsie.

Alpha Ben Alimou pour Guineepremiere.com  

270

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!