Décès du percussionniste Papa Kouyaté: « c’est un artiste qui a su maîtriser son instrument « , réagit Isto Keira

Le célèbre artiste, percussionniste guinéen Fatiha Kouyaté « Papa Kouyaté » est décédé dans la soirée du lundi 10 août 2020 à Conakry. Interrogé par un journaliste de guineepremiere.com, Fodeba Isto Keira secrétaire général du ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique parle d’un artiste qui a marqué d’un cachet indélébile le monde du Show biz   international.

« Je voudrais profiter de cette intervention sur votre site d’informations guineepremiere.com pour présenter mes condoléances les plus attristées à la famille biologique de Fatiha Kouyaté connu sous le nom de Papa Kouyaté, à toutes la famille culturelle de Guinée et à toutes ses connaissances à travers le monde« , a-t-il entamé. 

Qui était Papa Kouyaté ?

« Papa était un grand artiste, chef d’orchestre, percussionniste, arrangeur. Ce que je retiens de lui, c’est un artiste qui a su maîtriser son instrument et qui a été un leader. Dans ses débuts dans l’orchestre telediaz de Dalaba jusqu’à son passage au bafingdiaz de Mamou. Suite à la brillante prestation du bafingdiaz en 1966 au festival national des arts et de la culture, il a été sélectionné pour composer l’orchestre national Keletigui. Depuis cette époque, il a été percussionniste de ce groupe mythique Keletigui et ses tambourins. Dans les années 70, il a été détaché pour être dans le groupe des musiciens guinéens émérites qui accompagnaient Myriam Makeba dans toutes ses tournées à travers le monde. Il a été le fondateur du groupe qui est devenu Camayenne Soffa avec Justin Morel Junior, Jean Baptiste Williams, Mamadouba Camara de Kaloum Star etc. Il a formé d’autres groupes dont un à la SIG avec des artistes comme Doura Barry, Sékouba Kandia Kouyaté. On peut citer également son aventure en carrière solo dans les studios d’enregistrement à Paris où il a travaillé avec Silar productions avec des artistes comme Kassemady et Amy Koita du Mali. Puis, il a fait un album solo où Kabinet Kandia a été le chanteur vedette. Donc, c’est quelqu’un qui a marqué d’un cachet indélébile le monde du Show biz   international ».

Et Monsieur Keira de poursuivre: « Il avait une réputation internationale. D’ailleurs la Guinée lui a reconnu cela à juste titre parce qu’il est parmi les gloires de la musique guinéenne qui ont bénéficié d’une prime de reconnaissance du président Alpha Condé ». 

Aux dires de cet ancien ministre des sports et de la culture, depuis l’annonce du décès de Papa Kouyaté hier aux environs de 20 heures à son domicile, le gouvernement en a fait son problème. 

« Au moment où je vous parle (12h 35′), son corps se repose à la morgue de l’hôpital national Ignace Deen. Toutes les dispositions sont prises. Le gouvernement à travers son ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique en parfaite harmonie avec la famille biologique de Papa, décide des funérailles nationales pour lui le jeudi prochain. La levée du corps aura lieu à 10 heures à Ignace Deen suivie de son enterrement. Il faut rappeler que nous traversons en ce moment une période de pandémie due au Coronavirus. C’est pourquoi, l’enterrement de fera en toute intimité dans le respect des mesures barrières sanitaires », a-t-il indiqué.

Aliou Barry pour guineepremiere.com 

494

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!