Manifestation du 20 juillet en Guinée: aucune disposition prise pour l’instant par la Police

Le front national pour la défense de la constitution (FNDC) appelle ses partisans à manifester le 20 juillet prochain pour s’opposer à une candidature du président Alpha Condé à un troisième mandat mais aussi pour exiger la libération de ses leaders et partisans incarcérés.

Interrogé par un reporter de guineepremiere.com, Commandant Mory Kaba responsable de la communication au ministère de la sécurité a fait savoir qu’aucune disposition n’a encore été prise par la police.

Pour l’heure, on n’a pas pris de dispositions parce qu’on doit être saisi par l’État. Pour l’instant, on n’a pas été saisi. On ne sait pas si l’État va autoriser ou pas. Nous, on marche en fonction de l’autorité. Si l’État autorise, on vient sécuriser. Si l’État n’autorise pas, on vient empêcher. Mais, pour le moment nous ne pouvons pas nous prononcer“, a-t-il indiqué.

Qu’on autorise ou pas, les opposants comptent manifester le 20 juillet prochain.

Aliou Barry pour guineepremiere.com

237

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!