Conakry : le maire de Matam et son adjoint attendus chez le procureur de Mafanco

Après Ismaël Condé, 1er vice de la commune de Matam, c’est le maire en personne qui a des ennuis judiciaires. Seydouba Sakho a été mis en garde à vue dans la soirée d’hier, lundi 13 juillet 2020, à la Compagnie Mobile d’Intervention et de Sécurité (CMIS) de Cameroun où il a passé la nuit. Les deux élus locaux seront entendus ce mardi par le parquet du Tribunal de Première Instance de Mafanco.

Les deux premiers responsables de la mairie de Matam sont dans la nasse de la justice. Ils sont soupçonnés d’escroquerie et d’abus de confiance au préjudice d’une PME de ramassage d’ordures, Etoile Emergence de Guinée.

Ismaël Condé a été le premier à faire objet d’interpellation. Il a été emprisonné à la CMIS de Cameroun où le maire issu des rangs de l’UFR (opposition) l’a retrouvé hier soir.

Ce mardi 14 juillet 2020, ils auront à s’expliquer devant le procureur de Mafanco sur la gestion des fonds issus d’un marché de nettoyage de la  route Le Niger par une PME de ramassages d’ordures.

A suivre !

Alpha Ben Alimou pour Guineepremiere.com

151

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!