Alpha Condé candidat du RPG ? « Il n’est pas question qu’il brigue un 3eme mandat» (Fodé Mohamed Soumah)

Selon un article publié chez nos confrères de Jeune Afrique, l’actuel Chef de l’Etat Guinéen, Alpha Condé, pourrait être investi le 5 août prochain comme candidat du RPG Arc-en-ciel à l’élection présidentielle annoncée pour le 18 octobre 2020. L’annonce n’a pour l’instant pas été confirmée par le parti au pouvoir mais les commentaires vont bon train. Joint au téléphone par un reporter de guineepremiere.com ce samedi, 11 juillet, Fodé Mohamed Soumah, président de la Génération Citoyenne(GECI) a estimé qu’il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. 

« On n’est pas en politique fiction, ni au conditionnel, ni au futur, mais au présent. Et le présent indique que ce sont les partis qui désignent leurs candidats. Donc, le RPG dit que lors de sa convention du 05 il va désigner son candidat, je crois qu’il n’y a pas péril en la demeure, il n’y a pas non plus à mettre les charrues  avant les bœufs. On attend de voir ce qui va sortir de cette convention. Mais se mettre à ergoter, à imaginer des scénarios, je pense que ça, ce n’est pas faire de la politique mais de la politique politicienne comme on en a l’habitude. Vous savez, la stratégie de ce pouvoir a toujours été de jeter un pavé dans la mare. Pendant que vous êtes en train de discuter, d’analyser d’un côté, eux ils sont partis à autre chose. C’est pourquoi, nous avons toujours eu une longueur de retard par rapport au pouvoir. Donc, je pense que notre stratégie aujourd’hui doit être à l’action et non à la réaction. Je n’ai pas de commentaires particuliers par rapport à : il se pourrait, on envisage…. Non, je pense attendons le jour j et que le candidat soit désigné ».

Le changement constitutionnel a contribué à rebattre les cartes avec à la clé le fondement d’une nouvelle République. Le locataire de sékhouréyah entretient le flou sur sa candidature ou non à sa propre succession. Toujours est-il que c’est à l’issu d’une convention que le RPG Arc-en-ciel déclare le nom de son candidat pour porter les couleurs de son parti. D’ores et déjà, le député Fodé Mohamed Soumah classe le président Condé hors compétition. « Si c’est un candidat en dehors du président, je pense que personne n’aura rien à dire et ils vont se frotter les mains en se disant qu’on les a encore eu. Et si c’est le président en exercice, on avisera. Pour nous, il n’est pas question que le président Alpha Condé brigue un troisième mandat. Malgré la nouvelle constitution qui devrait mettre le compteur à zéro, qui devrait permettre de passer à une nouvelle république, nous disons que son mandat qui était de 10 ans doit s’achever incessamment, sous peu » averti honorable Soumah.

En attendant l’officialisation de sa candidature, le Front national pour la défense de la constitution projette une manifestation le 20 juillet pour, dit-il, exiger le départ d’Alpha Condé du pouvoir. Les acteurs politiques et de la société civile qui composent cette plateforme réussiront-ils à faire plier ce dernier? La question est sur toutes les lèvres.

Saidou Baldé pour Guineepremiere.com

1269

Comments

comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!